Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Aëw le Sam 9 Jan - 23:31

Voici un concours organisé par le staff de paragon : "A vos plumes".

Je vous propose de poster ici les participations de chacun.
avatar
Aëw
Grande relectrice
Grande relectrice

Messages : 130
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 26
Localisation : Bretagne, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Aëw le Sam 9 Jan - 23:33

Tout d'abord, la mienne, envoyée ce soir juste à temps >.<

Assaut familial

Seule. Le soir de la Fête du Voile-d'Hiver, cette solitude me pèse particulièrement. Je ne dirais pas que mes souvenirs de cette célébration sont emplis de chaleur et de joie ; au contraire, l'hypocrisie familiale qui suintait me la faisait plutôt détester. Mais je n'avais jamais été si complètement seule en cette soirée de fête pour le reste d'Azeroth.
Je déambule sans but dans les rues vides de Shattrath. Je ne reconnais plus la ville sans son fourmillement d'aventuriers et de combattants. Même les commerçants me semblent faire triste mine. Les annonces de recrutement ou commerciales me manquent, les bruits de bagarres ou de franches rigolades, ce brouhaha normalement ininterrompu. A vrai dire, même croiser ces ordures de l'Alliance me manque, tout plutôt que cette solitude écœurante. Chacun a retrouvé le temps d'une soirée un foyer dans lequel il peut oublier la menace de la Légion.
Je traîne les pieds. Je ne me résous pas à m'installer dans le première auberge venue pour potasser des bouquins en sirotant du vin comme je le fais chaque soir. Ce soir est sensé être spécial, magique presque.
Soudain, je prends une décision. Pas très bonne sans doute vu les risques qu'elle implique mais elle m'évitera les heures d'ennuis et de ruminations stériles qui se profilent au crépuscule. Je jette une pièce d'argent au mendiant qui me suis depuis une demi-heure en me suppliant de ne pas l'ignorer, ignore ses remerciements larmoyants et me dirige vers Nutral. Vol direct, destination Ombrelune.

Bientôt, je galope vers l'Autel de la damnation et mon objectif : Cyrukh le Seigneur du feu. Je n'ai que trop tarder à m'occuper de cette quête. Cela fait des semaines déjà qu'Oronok m'a confié la tache de le détruire, des semaines que je tente de motiver la guilde à répondre à son appel. Sans succès. Je sais que je suis folle de m'y atteler seule, Oronok lui même m'a prévenu que j'aurai besoin d'un soutien important pour venir à bout de Cyrukh, mais puisque que je ne peux compter que sur moi même... J'ai beaucoup appris depuis que j'ai foulé pour la première fois la terre meurtrie de l'Outreterre. Je ne suis plus cette jeune écervelée incapable de prononcer correctement ses formules face au danger. J'ai appris, j'ai grandis, je suis devenue puissante. Je vais affronter ce géant et advienne que pourra.
Le temps de retrouver au fond de mon sac la formule me permettant d'invoquer Cyrukh le Seigneur du feu, j'aperçois en relevant le nez la démarche chaloupée d'un troll. De la compagnie ! Enfin ! A mesure que la silhouette s'approche, je reconnais les courbes féminines, puis les cheveux vertes tressées et enfin l'air revêche de …
_ Korfigellet !
_ Oh. Bonsoir, Aëw. Je ne m'attendais pas à te trouver en ces lieux un tel jour. Ne devrais-tu pas être en train de célébrer cette vieille tradition Tauren, ou Naine pour ce que j'en sais, qui a réussi à contaminer l'ensemble des races d'Azeroth ?
_ Je pourrais te poser la même question.
_ Certes. Mais j'ai effectivement quelque chose de prévu un peu plus tard ce soir. Par contre, le ton agressif que tu as employé pour me répondre m'indique que ce n'est pas forcément ton cas. Et vu tes précédents, j'ai peur que tu nous fasses un nouveau caprice.
Son œil inquisiteur m'inspecte et ne tarde pas à découvrir le parchemin contenant la formule que j'ai encore en main.
_ Sotte que tu es. Orich ne t'a donc rien appris ? Qu'a-t-il vu en toi qui compenserais l'impatience égoïste qui semble guider l'ensemble de tes actions ?
Je ne suis vraiment pas d'humeur à écouter ses discours moralisateurs. Mais alors, vraiment pas.
_ Cela fait des semaines que je demande à la guilde un coup de main pour cette mission. Quand des compagnons font la sourde oreille, il faut savoir prendre des initiatives.
_ Initiatives que tu confonds bien trop souvent avec bêtises.
Elle soupire.
_ Attends. J'ai un saut à faire à Berceau-de-l'Hiver mais tu vas avoir besoin d'un coup de main si tu veux pouvoir espérer survivre. Tu ne pourras te passer de soins.
Ce retournement me surprend tellement que je ne trouve rien à dire alors qu'elle actionne sa pierre de foyer et me plante là, bras ballants.

Les minutes passent, puis les dizaines de minutes, puis les demi-heures, et si au départ, une fois la surprise passée, je m'étais emplie de gratitude envers la prêtresse, ce sentiment laisse maintenant dangereusement place à une irritation menaçant de se transformer en rage. Et n'étant pas guerrière, je n'en ai aucunement besoin.
Alors que je me décide à céder aux instances de mon impatience, je vois une masse ailée se dessiner à l'horizon. J'espère le retour de la prêtresse mais mes sens sont tout de même en alerte, prêts à parer à toute éventualité. Sur le dos du coursier du vent, la silhouette massive qui fait peiner le vol du fauve n'appartient certainement pas à une trollesse. Par contre, je reconnais très bien la fourrure épaisse des Taurens. Je me détends en apercevant les ronds de fumée surplombant le vol lent du coursier. Quel être autre que notre chaman Tarvras réussirait à fumer cette concoction d'herbes tout en volant ? Mes yeux s'écarquillent toutefois en le voyant se poser à côté de moi, renvoyer sa monture, s'asseoir, bourrer sa pipe et recommencer à tirer dessus avant de me la tendre.
_ Une petite bouffée ?
_ Non merci.
L'odeur suffit à déclencher des hauts-le-cœur en souvenir de ma dernière et unique expérience.
_ Les autres arrivent.
_ Les autres ?
Je n'ai pas le temps de lui en demander plus car deux nouveaux coursiers du vent que je n'avais pas repérés, concentrée sur l'apparition hallucinatoire du chaman, se posent prêt de nous. Blodeuwedd saute de sa monture et s'empresse de me serrer dans ses bras alors que Morendel croise les siens et lance d'un ton narquois :
_ Alors, il paraît qu'on a des pulsions suicidaires ?
_ Je ne suis pas suicidaire ! Je...
Mais impossible d'aller plus loin car une nouvelle apparition me cloue le bec : Coharess lui-même guide sa monture vers le sol. Glorieux dans son armure en plaque, son épée ceinte à la ceinture, il a fier allure sous son... bonnet rouge à pompon blanc. Cette vision me bluffe tellement que je ne remarque pas mes camarades qui pouffent de rire. Finalement, Morendel se décide à prévenir son chef :
_ Coharess, je crois que tu as oublié le casque.
La main de notre maître de guilde vérifie à tâtons son crâne puis retire son couvre-chef d'un geste rageur. Le regard noir qu'il nous lance alors nous persuade de ne jamais, jamais, faire mention de cet événement à qui que ce soit.
_ Allons-y. A toi l'honneur, Aëw.
Mes yeux s'embueraient si je n'avais pas déjà commencé à m'emplir de la magie du feu tout en psalmodiant la formule d'invocation de Cirukh. Il n'y a bientôt plus que le combat qui compte. Les lames brillent dans la lumière terne d'Ombrelune et se couvrent rapidement du sang noir de notre ennemi. Le feux crépitent sous nos doigts fins d'elfe de sang avant d'attaquer impitoyablement la chair du géant. Il n'a aucune chance contre la puissance immolatrice d'une mage et une démoniste combinées. Et au milieu des sorts de combats, entre deux ronds de fumée, se faufilent les volutes de la magie régénératrice de notre placide chaman.
Ils se sont rassemblés pour moi. Je m'en rends compte maintenant : en quittant Lune d'Argent, j'ai trouvé bien plus que des compagnons de route, bien plus que des partenaires de combats. J'ai trouvé une famille. Une famille sur laquelle je peux compter et pour laquelle je compte. La chaleur qui m'envahit alors n'a rien à voir avec le sort d'immolation que je m'apprête à lancer. C'est la chaleur du cœur, celle de la Fête du Voile-d'Hiver.


Dernière édition par Aëw le Sam 9 Jan - 23:48, édité 1 fois
avatar
Aëw
Grande relectrice
Grande relectrice

Messages : 130
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 26
Localisation : Bretagne, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Alah'n le Sam 9 Jan - 23:34

C’est la guerre


« -Coharess, à terre ! »

Je n’avais aucune chance. Me voyant contrarié mon camarade s’alarma de mon état.

« - Ça va ? »

Touché, je le regardai d’une mine sévère.

« C’est la guerre. »

Il m’offrit un sourire pour unique pansement, et un rire pour tranquillisant.

Bien qu’inefficaces, j’en fis autant.

« -Attend là tranquillement, c’est presque terminé. »

De toute évidence, je ne comptais pas y retourner. Après un silence, je hochai la tête pour le congédier. Me voilà bien, et bien seul.
Je rampai vers un refuge, à couvert. Les cris de la bataille m’insupportèrent. Les choix manquant, je ne trouvai qu’une tranchée en guise de longère.

Là, j’attendis mon heure à ciel ouvert.

Pour agoniser mon ennui, je plongeai dans mes souvenirs enfouis. Je me remémorai ces jours en bonne compagnie, ceux dont les baisers me laissaient aujourd’hui un goût amer.

Mais que pouvais-je faire ? Si le devoir était secondaire, voilà longtemps que je l’aurais laissé derrière. Devant, il n’y avait que ce triste blanc : il était froid et se souvenait de chacun de mes pas. Il me narguait comme me narguaient les enfants, innombrables et insolents. Je le haïssais autant qu’il se répandait. Moi, je ne songeais qu’à rentrer loin de ce ciel à Quel’Thalas et son printemps éternel.

Là-bas, se trouvait un commandant avec un air solennel. Celui-là même qui m’envoya  dans ces terres lointaines, loin de ma belle.  « La fierté de l’uniforme » ; il savait y mettre les formes, et bien sûr, ce fut moi qui pris les gants. Je n’aurais pas agi ainsi auparavant, mais les temps changent. Et moi aussi.

Des hurlements s’approchèrent. A leur tête, un soldat m’aperçut. En voyant ce rouge grandissant, il comprit que je n’en avais plus pour longtemps. Un signe de compassion, puis il me cacha de la vue des enfants avec précaution.  Cette tâche m’embarrassait, mais je n’avais pas de pression.

Dans une grande inspiration, Coharess disparaissait dans de la soie épaisse.

Me voilà plongé dans un rouge manteau, prêt à me montrer exemplaire. Il ne me restait plus qu’à porter le chapeau, et une barbe qui ne me seyait guère. Minuit sonnait et la bataille pris fin. J’effaçai pour la première fois mon air sévère. Mon heure venait enfin : ma mission pouvait commencer. Devant, les enfants m’attendaient : je me devais de les satisfaire, tâcher d’être un bon grand-père.

« Joyeuse fête du Voile-d’Hiver ! »


Dernière édition par Alah'n le Sam 9 Jan - 23:37, édité 2 fois
avatar
Alah'n
Quel'Shindu
Quel'Shindu

Messages : 160
Date d'inscription : 26/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Aëw le Sam 9 Jan - 23:36

Je rajoute celle de Arichnor, qui l'a déjà publié dans un autre sujet, mais ce serait bien qu'on la retrouve ici puisque c'est le premier à avoir participé !

La fête du voile d'Hiver



Il faisait nuit.
Tous étaient réunis.
Baie du Butin étaient en fête.
Tous étaient pompettes.

Pour la fête du Voile D'Hiver,
J'avais rendu visite à mes amis dockers ;
Pour nous tous c'était jour de congé,
L'occasion de se mettre un coup dans le nez.

Nous chantions.
Nous dansions.
Nous riions.
Nous buvions.

Mais nous tenions encore debout
Toujours aptes à boire quelques coups.

Mais nos voisins de la Voile Sanglante
N'ayant pas cœur à la fête.
Attaquèrent avec une rage des plus violentes
Profitant que nous n’avions plus toute notre tête.

Par la mer ils attaquèrent sans prévenir ;
A la mer nos canons les repoussèrent.
Par la grotte ils nous envahirent ;
Jusqu'au port nous fîmes marche arrière.

De là nous résistâmes
Par une grande violence, à en perdre notre âme.
Mais ils nous acculèrent dans la taverne.
A notre paroxysme était notre haine.

Nous nous reprîmes en mains
Et par une heureuse chance,
Nous repoussâmes tous ces vilains.
Remercions notre grande vaillance !

Nous avons achevé les quelques rescapés ;
Avons prodigué des soins à nos blessés.
Puis nous nous rappelâmes que c'était la fête
Et nous reprîmes nos festivités à en perdre de nouveau la tête.

Dans le brouillard de nos esprits,
Nous avons dormi sur les cadavres de nos ennemis.

C'était la fête du Voile D'Hiver,
Celle-ci avait été particulière,
Mais pour un guerrier ce n'était pas déplaisant.
Au contraire, c'était plutôt amusant.

avatar
Aëw
Grande relectrice
Grande relectrice

Messages : 130
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 26
Localisation : Bretagne, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Alah'n le Jeu 14 Jan - 20:50

Hop, et pour ceux qui ça intéresse, voici les écrits de la Guilde de Hurlevent.
Voir le lien ci-dessous.


RP de GdHv
avatar
Alah'n
Quel'Shindu
Quel'Shindu

Messages : 160
Date d'inscription : 26/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Alah'n le Sam 6 Fév - 1:40

Et un beau GG à notre Ari' de compétition qui finit second sur le podium ! Smile


(Sans parler de votre GM qui finit avant-dernier. Razz )
avatar
Alah'n
Quel'Shindu
Quel'Shindu

Messages : 160
Date d'inscription : 26/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Monockl le Sam 6 Fév - 16:06

Bravo bravo Ari !
avatar
Monockl
Veille-Sang
Veille-Sang

Messages : 73
Date d'inscription : 28/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Aëw le Sam 6 Fév - 19:48

Hourra Ari !! Ils se sont trompés, tu devais être premier mais ils jugeront mieux la prochaine fois Wink
avatar
Aëw
Grande relectrice
Grande relectrice

Messages : 130
Date d'inscription : 04/09/2015
Age : 26
Localisation : Bretagne, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Concours "A vos plumes" - Janvier 2016

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum